Autre Monde, T.2, "Malronce", de Maxime Chattam

Publié le par djak

chattam02.jpgAprès la découverte plaisante du tome 1, "L'Alliance des Trois", j'ai poursuivi avec intérêt ma lecture de la nouvelle trilogie science-fiction de Maxime Chattam.

 

Après la tempête qui a fait basculer le monde et après avoir vécu un moment dans la communauté restante des enfants, les Pans, Matt, Tobias et leur amie Ambre ont pris la route seuls, pour se diriger vers le Sud, vers la reine Malronce. Celle-ci intrigue particulièrement Matt parce qu'elle semble le rechercher et avoir besoin de lui pour d'obscurs plans. La quête de nos héros, qui voient leurs pouvoirs se développer à mesure qu'ils en font usage, va dès lors consister non plus seulement à survivre au sein d'une nature redevenue sauvage et hostile, mais à savoir ce qui se cache dans le royaume de la reine Malronce et ce qu'elle fait des Pans qu'elle enlève. D'étapes en étapes, le trio croise la route des communautés qui ont réuni les différentes catégories de survivants : d'autres enfants, dont les pouvoirs dépassent ce que Matt et ses amis avaient pu voir jusque-là, ont ainsi construit toute une communauté qui vit dans les airs ; le trio parviendra même à pénétrer une ville de Cyniks, ces adultes devenus si violents et si inquiétants... Le danger ne cesse de grandir dans ce tome, dont le rythme est toujours aussi vif et que j'ai parcouru avec plaisir.

 

Néanmoins, les réticences que j'avais déjà formulées pour le 1er tome demeurent : en parallèle à l'invention d'un monde tout à fait spécial, original, le récit résonne trop... Echos à Harry Potter et au Seigneur des anneaux beaucoup trop fréquents (des Mangeombres apparaissent ; un combat avec des araignées géantes, par exemple), voire lourds, ce qui gâche le plaisir. Dommage, car l'univers créé aurait pu à lui seul fasciner...

 

Une lecture sympathique et distrayante, en somme, mais sans rien de franchement révolutionnaire. Mais, étrangement, cela m'a donné envie d'aller plus avant dans ma découverte de la science-fiction... A voir, donc!

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article