Le Goncourt des lycéens

Publié le par djak

goncourt.jpgJ'ai la chance de travailler dans un lycée participant cette année au Goncourt des lycéens. Si je ne m'occupe pas des 1ère L qui ont été choisis pour ce projet, j'ai pu néanmoins assister à la présentation de tous les ouvrages par la librairie associée et à la découverte de ces  titres par les élèves, excités par le challenge, effrayés par le nombre de pages, terrorisés par le délai... 14 livres, à lire d'ici deux mois...!


Conséquence de cet investissement du Goncourt dans notre lycée : l'enthousiasme, en salle des profs, pour tous ces titres et la volonté d'un grand nombre d'en lire le plus possible. Du coup, échanges littéraires du matin, propositions d'échange de livres, de critiques à donner à la collègue référente... La ferveur de la lecture a gagné les enseignants et je suis la 1ère à m'en réjouir et à savourer...

 

Et donc, bien évidemment... je me lance dans l'aventure Goncourt à mon tour, dès ce soir, pour lire au moins les titres qui m'intéressent le plus. Justement, ces titres, quels sont-ils ? Je vous les mets, mais en les classant d'emblée selon leur degré d'intérêt, pour moi :

 

 

A lire en priorité :

 - Vassilis Alexakis, Le premier mot (Stock) 

- Maylis de Kerangal, Naissance d'un pont (Verticales)

 - Chantal Thomas, Le Testament d'Olympe (Seuil)


A lire par la suite :

- Olivier Adam, Le Cœur régulier (L'Olivier)

- Patrick Lapeyre, La Vie est brève et le désir sans fin (P.O.L)


A lire éventuellement :

- Thierry Beinstingel, Retour aux mots sauvages (Fayard)

- Marc Dugain, L'Insomnie des Étoiles (Gallimard)

- Michel Houellebecq, La Carte et le territoire (Flammarion)


Ceux-là ne m'intéressent pas vraiment (mais je suis prête à changer d'avis selon vos critiques ou celles de mes collègues) :

- Vincent Borel, Antoine et Isabelle (Sabine Wespieser)
- Virginie Despentes, Apocalypse bébé (Grasset)
- Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud)
- Fouad Laroui, Une année chez les Français (Julliard)
- Amélie Nothomb, Une forme de vie (Albin Michel)
- Karine Tuil, Six mois, six jours (Grasset)

 

Maintenant, il ne reste plus qu'à... !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violette 12/10/2010 10:34


le Goncourt des lycéens est en tous cas plus fiable que le "vrai" Goncourt qui nous sort des bouquins d'un ennui parfois!!!


djak 16/10/2010 12:00



je pense aussi.



mrs pepys 20/09/2010 20:21


Une belle aventure pour cette première année ! Veinarde !


djak 22/09/2010 07:07



Je te le fais pas dire! ça aide, pour l'intégration!



L'Ogresse 19/09/2010 14:06


J'attends tes prochains billets avec impatience, quelle interessante aventure !


djak 20/09/2010 19:56



Oui, je suis très contente de le vivre cette année!



Véro. 17/09/2010 18:22


Voilà un beau programme et en tout cas, une belle motivation pour les lycéens !


djak 20/09/2010 19:52



c'est sûr! ils n'arrêtent pas de lire! on les voit dans tous les coins du lycée, c'est amusant!



irrégulière 11/09/2010 15:27


C'est super comme projet ! Moi c'est le Olivier Adam que je compte lire en priorité (en lice pour le Goncourt tout court, d'ailleurs !)


djak 12/09/2010 19:46



oui, c'est la même liste pour les deux prix, d'après ce que j'ai compris!