Le Sablier, de Hinako Ashihara, tomes 1 et 2

Publié le par djak

sablier01.jpgDans le cadre de la découverte de la littérature du Japon, comment éviter de passer par les mangas? Je dis "éviter" car malgré tout, j'étais pleine d'a priori négatifs à propos de cette littérature qui ne cesse de transiter d'un adolescent à l'autre depuis quelques années.

Mais mon naturel curieux m'a tout de même poussée à savoir, à voir, à lire pour de bon quelques-uns de ces mangas dits pour adolescents et voilà donc comment, grâce au partenariat épaté de mes 3ème qui m'ont prêté leurs mangas avec enthousiasme, je vous propose de partir à la découverte de cet objet étrange!

 

Pour commencer, les tomes 1 et 2 d'une série terminée : Le Sablier, de Hinako Ashihara. Pourquoi celle-ci? Tout simplement parce que j'ai souhaité découvrir des mangas sentimentaux, des purs mangas pour filles, en somme!

La série met en scène la vie d'une jeune adolescente, An Uekusa, forcée de retourner dans le village natal de sa mère après le divorce de ses parents. Là, elle fait la connaissance de Daigo, Fuji et sa soeur Shiika, qui seront ses piliers lors des rudes épreuves qu'elle traversera, en particulier dans sa vie familiale. Car, si l'intrigue sentimentale est bien présente (manga de fille oblige), elle n'empêche pas des thèmes plus sérieux, et même plus graves, de s'introduire et d'être traités avec délicatesse. sablier02.jpgLe lecteur oscille ainsi, avec délice, entre le rire et les larmes, et la niaiserie à laquelle on pourrait s'attendre est aisément évacuée.

Pour ce qui est du manga en lui-même, de l'alliance entre le récit et le dessin, je trouve l'ensemble très bien réalisé et très efficace: les pages sont agréablement aérées, des effets de zoom très intéressants permettent de dramatiser les moments les plus importants, de recréer une tension narrative très prenante, une complexité temporelle est créée, avec des retours en arrière et anticipations, mais en même temps, les traits humoristiques demeurent présents et provoquent de francs éclats de rire, par la simple expressivité du regard et des mises en scène dont seuls les mangas ont le secret.

 

Je pense que c'est une série dont je terminerai la lecture avec plaisir.

 

Commenter cet article

Liyah 14/04/2010 12:54


J'avais egalement lu les deux premiers tomes de ce manga que j'avais adore ! Mais bon je n'ai pas pu lire la suite pour le moment ! En tout cas tes élèves sont bien sympa de te les prêter !


djak 14/04/2010 17:31



Ca les épate tellement qu'un prof puisse lire des mangas...



Karine :) 07/04/2010 22:32


Je n'ai lu que les premiers de la série mais j'ai aussi beaucoup aimé! IL faudra que je poursuive un jour!


djak 07/04/2010 22:44



Tout le monde n'a pas des élèves à racketter à portée de main!


Mais c'est vrai que c'est une lecture plaisante, divertissante, qui m'a fait du bien.



Lilibook 02/04/2010 12:47


Comme toi je ne suis pas trop mangas, mais j'ai découvert récemment un manhwa (une bd coréenne) qui est un pur régal. Je viens de terminer les 2 premiers tomes et j'ai le tome 3 dans ma pal. Alors
je ne dis pas non pour découvrir d'autres manwhas ou mangas.... celuique tu présentes à l'air sympa


djak 02/04/2010 19:29



J'aurai la suite la semaine prochaine! et je devrais avoir en mains assez rapidement un "manga qui fait peur"... j'attends de voir!  Merci pour ton commentaire.