Les Piliers de la terre de Ken Follett

Publié le par djak

Piliers.jpgC'est grâce à la lecture commune organisée par Livraddict que je me suis lancée dans cet énorme roman de 1050 pages et il fut, effectivement, ENORME ! Cette découverte a été un véritable régal et, le croirez-vous, j'aurais aimé que cela dure encore plus longtemps! Je ne sais plus combien de temps j'ai mis à le lire, mais chaque soir, c'étaient toujours de sympathiques retrouvailles avec les personnages, leurs histoires, leurs amours, leurs craintes... Je crois que jamais un roman ne m'avait habitée de la sorte...

 

Le contexte? Le Moyen-Age anglais, marqué par ses guerres fratricides et ses famines.

Les thèmes? Tellement nombreux et tellement prenants! La survie des plus pauvres sans cesse à la recherche de travail et de nourriture, les guerres civiles, le pouvoir, les alliances politiques et religieuses, les intrigues de cour, les trahisons, mais aussi l'architecture et la construction d'une cathédrale, le fonctionnement du petit commerce, les amitiés, les amours, l'honneur à tous les niveaux, les sacrifices... Et tout cela, écrit dans un style très agréable et précis, qui emporte le lecteur dans un rythme qui va crescendo.

 

Le début vise à placer tous les éléments qui permettront ensuite au narrateur de naviguer entre les personnages, d'établir des liens entre les intrigues, de donner une réelle profondeur aux histoires qui se croisent, se mêlent, mais sans que jamais cela ne paraisse surfait.

Nous suivons ainsi la famille de Tom le bâtisseur, très pauvre, dont le rêve est de bâtir une cathédrale, mais dont l'urgence est de nourrir sa famille, constituée d'Agnès, sa femme, Alfred, le fils et la petite Martha.

Ces personnages croiseront la route d'une femme mystérieuse et inquiétante, taxée de sorcellerie : Ellen, vivant seule dans la forêt avec son fils Jack, fascinante par sa beauté et sa force de caractère.

Et c'est enfin le moine Philipp que nous accompagnons sur la route qui le conduit de la petite communauté religieuse dans laquelle il a grandi au prieuré de Kingsbridge dont il prendra la tête pour y insuffler un nouvel esprit, une nouvelle vie.

C'est à partir de ces trois centres que Ken Follet parvient à construire tout son roman : les personnages évoluent, se rencontrent, se séparent, chutent, se relèvent, combattent, meurent... Les péripéties sont nombreuses, rapportées sur un rythme haletant, donnant au lecteur l'envie de savoir, ou au contraire de ne pas savoir ce qui va se passer. Car l'art de Ken Follett est aussi de ne pas hésiter à peindre également des faits et des personnages d'une noirceur infinie, qui nous donnent envie de hurler, qui nous donnent des haut-le-coeur tant ils sont détestables. On pourrait même aller jusqu'à dire que le jeune comte William, le pire de ces personnages exécrables, constitue un 4ème point central dans le roman car ses perversions, ses ambitions, ses manigances seront  l'origine de nombreux rebondissements.

 

Et il ne faut pas oublier la grande qualité des descriptions du roman, portant sur les constructions de l'époque, sur la vie dans les campagnes, dans les petites villes et, ce qui m'a le plus marquée, la vie sur les routes, où le froid et la faim torturent les personnages. Tout cela contribue à plonger pleinement le lecteur dans un univers médiéval impitoyable.

 

Ses personnages attachants, la fresque historique qui y est à l'oeuvre, l'univers médiéval parfaitement retranscrit font donc de ce roman une oeuvre exceptionnelle, à lire d'urgence!

 

Qu'en pensent donc Heclea, Louise Miches, Phooka, Fée Bourbonnaise, La grande Stef, Galleane, Lexounet, Evilysangel, Anneso2 ?

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

Sly 26/06/2011 11:15


J'ai lu ce pavé il y a 10/12 ans, sur les conseils de ma mère, et même si je ne l'ai pas relu depuis, j'en garde encore un excellent souvenir.
Je le relirais avec plaisir une fois que ma PAL aura diminuée ^^ Et si je trouve la suite, ca sera encore mieux :D


djak 28/06/2011 20:33



Oui, essaie de trouver plutôt la suite, que j'ai adorée également!



evertkhorus 20/06/2010 11:42


Magnifique ce livre! A quand la suite?


djak 20/06/2010 16:03



bientôt, sûrement cet été! là, je suis dans une période SF... mais cet été, Un monde sans fin y passera!



alinea 09/06/2010 17:29


j'ai beaucoup aimé ce livre mais j'ai moins apprecié la suite: Un monde sans fin.


djak 09/06/2010 18:32



Mince, moi qui voulais le commencer très vite...! en même temps, c'est vrai que du coup, je vais être pleine d'attente pour cette lecture et que je risque d'être
déçue............



Lilibook 08/06/2010 22:05


Jamais lu pour ma part, mais je le lirais.


djak 09/06/2010 18:31



Tu as raison, il me semble incontournable, même si l'épaisseur fait peur!



heclea 06/06/2010 22:36


Très belle lecture pour moi aussi et pourtant j'avais vraiment peur de me lancer ;)


djak 09/06/2010 18:31



Exactement la même chose!