Michael K, sa vie, son temps, de J.M. Coetzee

Publié le par djak

coetzeeGrâce à un challenge lancé par Evertkhorus, aujourd'hui, c'est Destination Afrique du Sud !

J'ai choisi pour cela un récit de J.M. Coetzee, un auteur dont j'ignorais totalement l'existence et pourtant... il a été prix nobel de littérature...


Michael K, sa vie, son temps, nous projette en plein dans la guerre. Laquelle ? Ce n'est pas précisé et ce n'est pas bien important, tant c'est l'ambiance générale qui compte, et le parcours de ce jeune homme, Michael, marqué dès sa naissance par un bec de lièvre qui l'exclut du reste de la société. Pourquoi ? Parce que sa mère en a honte et l'isole, parce qu'il fait peur aux autres, parce que tout le monde le prend pour un attardé, si bien que Michael ne sait que vivre et s'occuper seul, sans savoir quel rôle il a à jouer dans le monde, sans savoir pourquoi il est sur terre. La réponse à cette question existentielle, il va la trouver lorsque sa mère tombera gravement malade et n'aura qu'un souhait : retourner sur ses terres natales pour y finir sa vie. Commence alors pour Michael et sa mère un long périple à travers le pays, à travers les dangers, les conflits, la violence, souvent plus verbale que physique. Sa mère ne survivra pas longtemps. Michael se retrouve alors à nouveau seul, sur une terre désertée, et entame comme une renaissance à travers une communion redécouverte avec la nature et la Terre, jusqu'à ce que la réalité reprenne possession, violemment, de lui...

 

J'ai réellement apprécié cette découverte de Coetzee, riche en émotions : le dégoût et le malaise aux moments de violence et de rejet ; la tristesse pour tous les réfugiés des camps, travailleurs exploités par les autorités ; l'émerveillement lorsque Michael redécouvre les plaisirs simples de la culture de la terre... Avec le personnage, jai parcouru les villes incendiées, les villages désertés, les routes dangereuses de l'Afrique du sud et je pense que le voyage ne s'arrêtera pas là !

 

Pour d'autres découvertes littéraires sur ce pays, c'est chez Evertkhorus!

 


Publié dans Littérature africaine

Commenter cet article

Véro. 30/08/2010 21:32


Vraiment, quelle bonne idée que ces destinations d'Evert ! Et que de belles découvertes !


djak 06/09/2010 07:33



c'est sûr! vivement la prochaine!



Bene 15/08/2010 12:42


Je ne connais pas du tout cet auteur. Enfin de nom seulement, et je devrais le lire pourtant parce qu'il m'a l'air excellent!


djak 15/08/2010 14:35



Je pense qu'il l'est, effectivement! mais il faudrait que j'en lise d'autres pour avoir un avis plus fouillé!



Stephie 15/08/2010 09:59


J'en ai entendu dire beaucoup de bien. Un jour, qui sait...


djak 15/08/2010 14:35



quand tu auras expulsé les cinquante mille bouquins de ta PAL, peut-être?



Frankie 14/08/2010 19:05


Je ne connaissais pas cet auteur non plus mais apparemment ce qu'il écrit a l'air bien !


djak 15/08/2010 14:34



j'ai trouvé beaucoup de profondeur humaine dans ce roman, c'est ce que j'ai le plus apprécié!



evertkhorus 14/08/2010 17:35


Ca n'a l'air pas mal non plus, Coetzee est vraiment un auteur à découvrir!


djak 15/08/2010 14:33



oui, c'est certain! merci encore d'avoir lancé tout cela!