Un cri d’amour au centre du monde, de Kyoichi Katayama

Publié le par djak

criAmour.jpgEncore un livre emprunté au hasard à la bibliothèque, mais qui, cette fois, me laisse un petit goût de déception après lecture…

Un cri d’amour au centre du monde est présenté par l’éditeur comme un « véritable phénomène de société », un véritable best-steller japonais. C’est un roman assez rapide à lire qui porte sur le deuil d’un être aimé, essentiellement.

Sakutaro et Aki sont deux jeunes gens qui se connaissent depuis le collège et qui voient leurs sentiments passer de l’amitié à l’amour, puis à la détresse lorsque Aki est atteinte de leucémie et meurt suite à cette maladie. Dès lors, il va s’agir pour Sakutaro d’apprendre à vivre avec ce vide, d’apprendre à faire son deuil, au sortir de l’adolescence à peine. Une thématique dure, assurément, qui touche aussi bien aux sentiments d’amour, qu’aux sentiments de filiation ou d’amitié, car Sakutaro ne se retrouvera pas seul dans cette épreuve.

Certains passages sont, il est vrai, émouvants. Les personnages sont également attachants de par la force de leur amour et de leur relation. Mais… que ce soit le style de l’écriture, la composition du récit entre retours en arrière et introspections, je n’ai vraiment pas accroché. Je n’ai pas retrouvé cet esprit à la fois pénétrant et tout en discrétion qui fait le charme, selon moi, de la littérature japonaise. Là, ça aurait pu être écrit par un auteur de n’importe quel pays, ça aurait été la même chose. En ouvrant ce roman, j’étais plus à la recherche du style japonais que d’un récit tragique, et je ne l’ai pas trouvé.

Une déception, donc, alors que je m’attendais à un grand rendez-vous.

 

Mais un nouveau titre à ajouter au défi challenge-In-the-mood-for-Japan

Publié dans Littérature japonaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ankya 14/05/2011 14:09


Bonjour, je viens de le finir et j'ai adoré !!!
Je vois dans le commentaire précédent que tu souhaites lire un policier japonais, je ne sais pas si tu l'as déjà fait (je vais voir après avoir écrit ce commentaire), mais je te conseille Le Lézard
Noir d'Edogawa Ranpo :)


djak 30/05/2011 14:13



Merci pour le conseil, j'en prends note!



Véro. 04/05/2011 18:34


Ma foi, moi qui vient déjà d'en baver des ronds de chapeau avec Kafka sur le rivage, cela ne m'incite pas du tout à remettre le couvert avec un auteur japonais !


djak 08/05/2011 11:25



Ah, c'est Murakami ou un truc dans le genre? comme je te comprends!!!! j'ai tenté, j'ai compris, je ne le referai plus! Là je vais tenter un autre policier japonais, je trouve leur pratique du genre intéressante et j'espère ne pas être déçue.



Stephie 13/04/2011 16:59


Moi je l'ai aimé d'amour ce roman ! J'ai tellement pleuré en plus...


djak 14/04/2011 09:24



Oui, j'ai vu ta critique... ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi, ou bien trop d'attente, mais bof bof!