Le Coeur régulier, d'Olivier Adam

Publié le par djak

OAdam.jpgSarah perd son frère dans un accident de voiture. Pourtant, elle ne peut imaginer une autre raison à cet accident que le suicide, tant son frère souffrait et trouvait difficilement sa place au sein d’une société qui le rejetait en tant qu’écrivain.

Etant elle-même dans une période de sa vie où tout n’est que remise en question, dénigrement de son parcours, de sa situation présente, éloignement vis-à-vis de ses proches, Sarah décide de se lancer sur les traces de son frère et ira jusqu’au Japon pour non seulement y découvrir des traits de caractère jusqu’alors ignorés de son frère, mais également pour y faire des rencontres étonnantes, émouvantes, tout simplement humaines : des âmes en peine, comme elle, qui semblent rechercher l’isolement, et même la mort, mais qui, en fait, sont à l’affût de la moindre compassion, de la moindre main tendue. C’est autour de Natsume Dombori que tous ces êtres se retrouvent, d’abord ensemble, puis intérieurement.

 

J’ai entendu beaucoup de bien de ce récit, avant même de l’avoir en mains. C’est un beau livre, effectivement, écrit dans un style agréable, avec quelques moments puissants où la narration se fait souffle et porte une charge émotive réelle. Mais… j’ai été assez déçue par l’ensemble. Je m’attendais à être plus émue, à être davantage emportée par le style de l’auteur et ça n’a pas été le cas. Suis-je trop difficile ? Le roman était-il trop intimiste ? Est-ce parce que c’est le second ouvrage évoquant la mort d’un frère que je lis en quelques semaines ? Sans doute un peu de tout cela… Mais ce que je garderai de ce récit, quand même, ce sont les personnages de Natsume Dombori et de l’homme au distributeur, splendides d’humanité et de bonté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fransoaz 27/11/2010 15:24


J'avais préféré "à l'abri de rien" qui m'avait chamboulée. Dans "le cœur régulier", j'ai aimé la quête de Sarah qui transforme sa douleur et sa perte en énergies positives et salutaires.


pimprenelle 14/11/2010 21:07


J'ai été déçue par Je vais bien, ne t'en fais pas. Je devrais redonner une chance à cet auteur...


clara 09/11/2010 12:25


Un coup de coeur pour moi !


Irrégulière 24/10/2010 11:50


Ah, c'est dommage... moi j'ai vraiment beaucoup aimé !


djak 24/10/2010 17:32



Ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi...



Véro. 23/10/2010 13:39


Pas très envie de lire des histoires tristes ... le contexte actuel est suffisamment morose !


djak 24/10/2010 17:31



Je comprends, mais.. il y a quand même une pointe d'optimisme qui demeure!